Business France au service de l’internationalisation des économies régionales. L’exemple de l’Occitanie

Événements Invités

Internationalisation & Export

Édition n°2

jeu. 23-02-2017
Montpellier - Midi Libre

« Business France au service de l’internationalisation des économies régionales. L’exemple de l’Occitanie »

L'invitée

Muriel PÉNICAUD, DG de Business France

Muriel PÉNICAUD

Directrice Générale de BUSINESS FRANCE
Ambassadrice Déléguée aux investissements internationaux

Lire la bio

Contenu de la conférence

« Osez l’international ! »

Le grand public ne le perçoit pas forcément, mais l’international irrigue tout le tissu de notre économie locale. Il y a d’abord les investissements étrangers en France qui créent directement 2 millions d’emplois. L’Occitanie accueille ainsi plus de 900 entreprises étrangères sur son territoire (Dell, Prologis, Zimmer Biomet, Britvic, Continental, Cuisine Solutions, etc.). Il y a aussi l’export dont dépendent 5 millions d’emplois directs en France. L’agroalimentaire et l’aéronautique constituent des forces majeures pour notre pays de ce point de vue-là, et l’Occitanie a un rôle fondamental à jouer. On sent d’ailleurs dans cette région une volonté de conquête et un dynamisme très fort qu’il faut saluer.

Toutefois trop peu d’entreprises encore inscrivent l’export au cœur de leur stratégie. La principale raison en est leur faiblesse structurelle : elles ne sont pas assez puissantes pour aller à la conquête du monde. Quand la France recense 4 900 ETI(*), l’Italie et l’Allemagne en compte respectivement 8 000 et 12 000. Les créations de la Banque Publique d’Investissement (BPI) en 2012, de Business France en 2015 et des nouvelles régions en 2016 doivent leur permettre d’être plus fortes et plus lisibles. L’objectif est de monter une équipe pour que nos pépites deviennent des championnes à l’international. Il nous faut aller chercher la croissance dans le monde pour créer de l’emploi et de la richesse chez nous. Les entreprises doivent cesser de se dire « l’export, ce n’est pas pour moi ». Nous avons tous les atouts pour y arriver. Business France propose de la veille économique, des études stratégiques de marché, des mises en contacts, des présences sur des opérations à l’étranger mais aussi l’emploi de jeunes en VIE (Volontariat International en Entreprise) pour ceux qui se disent qu’ils n’ont pas les moyens humains d’une stratégie internationale. Une chaîne complémentaire d’acteurs est à l’oeuvre. Innovation, internationalisation et coopération en sont les maîtres mots.

(*) Entreprises de Taille Intermédiaire, entre la PME et le grands groupes (entre 250 à 5000 salariés)

Retrouvez le compte-rendu paru dans La Dépêche du Midi

Lire le compte rendu

Vidéo intégrale

« Business France au service de l’internationalisation des économies régionales. L’exemple de l’Occitanie »

En images

Pour suivre notre actualité via notre newsletter

Ces rencontres peuvent vous intéresser