Quel avenir pour le plus grand vignoble du monde ?

Événements Invités

Vignoble

Édition n°4

jeu. 27-04-2017
Montpellier - Midi Libre

« Quel avenir pour le plus grand vignoble du monde ? »

Les invités

Gérard BERTRAND

Gérard BERTRAND

Président de la société des vins Gérard Bertrand

Lire la bio
Florence CATHIARD

Florence CATHIARD

Présidente du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme

Lire la bio

Contenu de la conférence

Après 27 siècles d’histoire, l’heure d’un nouveau paradigme est venue pour la viticulture du Languedoc : la qualité n’est plus une option ; il faut viser l’excellence pour percer les marchés internationaux. L’avenir passe par la « prémiumisation », c’est-à-dire la montée en gamme des vins.

Aujourd’hui, 65% des vins de la région sont « basic » et « popular » contre seulement 20% sur le segment haut de gamme. La pyramide doit s’inverser : d’ici dix ans, la proportion des « premium » et « icônes » doit grimper à 45%. L’autre challenge est la communication : passer du savoir-faire au faire-savoir. L’Occitanie joue encore en 3ème division face à des géants comme la Napa Valley, l’Australie et l’Argentine.
L’accent devrait être mis sur l’ADN de la région : sa biodiversité (70 cépages), son patrimoine de châteaux et d’abbayes, son art de vivre – ce que les américains appellent le lifestyle -, et sa naturalité (l’Occitanie est la première région de vins bio de France). Si la notoriété de la marque Sud de France est incontestable, son image reste à renforcer en ce sens. Outre l’export, l’une des opportunités de développement est l’oenotourisme (visites de caves, routes des vins, randonnées et fêtes thématiques). Après de timides débuts, ce secteur progresse constamment (+36% de visiteurs depuis 2009). Face à de sérieux concurrents comme la Californie, la Toscane et l’Espagne, l’offre française, qui est l’une des plus belles au monde, est trop morcelée.

C’est pourquoi, en 2009, les ministères du Tourisme et de l’Agriculture ont mis en place le Conseil Supérieur de l’œnotourisme. Après la création du label « Vignobles & Découvertes » (70 destinations de séjour en 2017), un portail dédié à l’œnotourisme VisitFrenchWine.com a ouvert en 2016 à destination des touristes étrangers (360 000 visiteurs et 1 million de pages vues). L’Occitanie, qui n’a pas encore su tirer son épingle du jeu, est appelée à simplifier et coordonner son offre. À l’occasion des Rencontres d’Occitanie, un appel à l’union a été lancé : les acteurs présents ont proposé de reprendre leur stratégie de « renouveau et de croissance », présentée en 2007 et qui avait achoppé sur des querelles internes, et de se retrouver pour faire le point dans un an.

Retrouvez le compte-rendu paru dans L'Indépendant

Lire le compte rendu

Vidéo intégrale

« Quel avenir pour le plus grand vignoble du monde ? »

En images

Pour suivre notre actualité via notre newsletter

Ces rencontres peuvent vous intéresser